Immobilier Genève – Le secteur immobilier à Genève

En même temps, les compromis concernant des villas de luxe font un renouveau formidable sur ce marché, grâce l’explosion d’acheteurs fortunés chinois.

Cours d’intérêt carrément bas, montants en diminution de 35 à 32 % en 3 mois en Suisse romande et les environs, les agents immobiliers sont unanimes : c’est maintenant qu’il faut acheter.

En région de Genève, l’année passée, plusieurs propriétaires ont en réalité vendu leur grand appartement ou leur logement, ce qui engrenge une majoration de 64% des transactions par rapport à mars 2010. Des grandes résidences qui appartiennent à de gens à l’aise financièrement.Le marché tient bon au sein des zones coquets du centre de Genève. Le canton parvient cependant de susciter les plus fortunés qui croient de nouveau au placement dans le secteur immobilier de luxe.

Par exemple Genève s’affiche comme une capitale qui fascine d’avantage de public. Le marché de l’emploi y est en augmentation, l’offre de détente existe, et les manifestations sont proches. Le domaine immobilier dans la région est assez régulier.

C’est bien connu que la ville de Genève est une localité que les étrangers admirent. Les étrangers sont donc de plus en plus tournés vers le domaine de l’immobilier haut de gamme. Pour les biens immobiliers qui sont compris entre 1 et 5 000 000 de Francs, les étrangers représentent chez Genève Luxury International plus de 77 % des compromis, contre 66 % seulement en 2007. Les approximations des agents immobiliers en rapport à l’année 2009, affichent un pourcentage d’acquéreurs non issus de la région Genevoise compris entre 33 à 72 %.

Les riches clients du Qatar ou du Golfe Persique, amateurs de domaine parisien, ont de quoi prendre plaisir. Les appartements de charme se précipitent dans les sociétés expertes après plusieurs mois extrêmement morose.

Les montants des charges des loyers ont doublé terriblement moins rapidement que la conjoncture l’année dernière, d’après une analyse du groupement Genevois de l’immobilier. Ils ont néanmoins plusieurs fois dégringolé durant des mouvements de locataires, tandis que la fréquence de vacances des propriétés gonfle.

This entry was posted in Genève Immobilier. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s