Immobilier en Suisse Romande – L’effondrement des mises en chantier de logements neufs

Le marché immobilier en crise

Le centre-ville semble extrêmement recherché. Le mètre carré en collectif varie de 6.680 à 9.600 Francs, et aussi encore plus pour les maisons de haut standing très bien placés.

Nyon, Montreux mais aussi les abords de la vieille ville connaissent visiblement le même rapport. Les chaumières modernes valent de 295.000 à 663.000 Francs .
Les grandes propriétés peuvent égaler 960.000 CHF.

Le marasme du domaine immobilier de luxe en Suisse Romande a persisté ces dernières années, avec encore une fois la décrue de la quantité de compromis parmi le domaine résidentiel, si on prend en compte les dernières statistiques officielles.

Si on en croit l’étude statistique bimensuelle provinciale des agences immobilières, le club des courtiers immobiliers de Genève indique que 5947 villas ont trouvé preneur en 2013 à Genève, ce qui signale une continuité en comparaison de 20l’année précédente.

Les clients privilégiés du Qatar ou du Golfe Persique, amateurs de domaine suisse, ont de quoi se faire plaisir. Les habitations de charme convergent dans les agences spécialisées après quelques années spécialement amorphe.

En cette période de crise les estimations du secteur immobilier se développent incontestablement moins vite et le nouveau bailleur aura à s’armer de patience.La promenade privée et les immenses fenêtres laissent parvenir dans votre chambre la beauté du soleil.

Les experts de l’immmobilier d’entreprise, venus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible « bulle immobilière » car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de « Bâle III ».

Avec de 35 à près de 42 % d’offres mentionnées en 2010, avec des taux qui semblent immobiles dans la ville, sans conteste, le Genevois ne craint pas la crise !
« Dans le domaine de l’immobilier, nous avons atteint à un niveau de choix post chute et la reprise qui s’était amorcée chez nous depuis 2005 a été confirmée depuis 2005 », examine Me Nicolas Louis, spécialiste du secteur immobilier à la Chambre interdépartementale des députés.

Advertisements
This entry was posted in Genève Immobilier. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s