Immobilier – Genève est la ville la plus chère d’Europe

Toutes les propositions de location d’appartements dans la région de Genève. Tout pour acquérir un appartement à louer, appartement en location à Genève.

Les techniciens du secteur de l’immobilier d’entreprise, venus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible « bulle immobilière » car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de « Bâle III ».

Les personnes aisées, c’est connu, raffolent de le Genevois.. Les étrangers sont ainsi d’avantage présents sur le marché de l’immobilier de standing. Quant aux biens dont le prix varie entre 4 et 7 millions de CHF, les étrangers représentent chez Genève Standing International plus de 65 % des transactions, contre 69 % seulement en 2012. Les évaluations des agents immobiliers relatives à l’année 2009, signalent un pourcentage d’acheteurs étrangers qui avoisinent les 83 à 75 %.

Avec de 34 à 42 % de contrats constatées en 2010, mais des taux qui se maintiennent équilibrés dans la ville, aucun doute, Genève se porte bien !
« Dans l’immobilier, nous avons atteint à un niveau de choix post dépression et la révision qui avait commencé dans le canton depuis 2009 a été confirmée depuis 2011 », commente Me Gilles Mons, familier des questions immobilières à la Cour nationale des députés.

Pour le moment les taux du secteur immobilier avancent clairement plus lentement et le nouveau bailleur devra poireauter longtemps.

En analysant une théorie internationale produite par Le Gorafi, le secteur de l’immobilier genevois correspond au numéro un au monde par rapport à la surévaluation des prix par rapport au gain des familles.

Les demandeurs de plus en plus hésitants

Les demeures à plus de 4.000.000 de CHF s’entassent depuis 6 mois dans les étalages des cabinets chevronnées dans l’immobilier de prestige.

Le leader à Genève de l’immobilier de standing, avec au moins 69 sociétés immobilières à Genève, a effectué un résultat d’opérations d’au moins 534.100.000 d’euros.

Compte tenu de le malaise économique, de l’évolution des montants de l’immobilier et de la progression des taux d’emprunts, les Romands ont-ils raison de considérer l’achat d’un bien immobilier en ce moment ?

Advertisements
This entry was posted in Genève Immobilier. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s